Appel à solidarité : partagez votre connexion avec les mineurs exilés

Publié le jeudi 28 décembre 2017.

Si vous suivez l'actualité nantaise, vous avez peut-être noté que le Château du Tertre n'est plus vide ! Il est depuis fin novembre le logement d'un collectif, composé entre autres de mineurs exilés et d'étudiant·e·s, qui le squattent comme lieu de vie et d'activités.

Si le toit et les murs améliorent les conditions d'existence, les besoins importants ne sont que partiellement couverts : la nourriture s'organise. Il y a, grâce à la débrouille et la solidarité, des meubles, de l'électricité, plus ou moins du chauffage, pas (encore) d'eau courante, et… pas d'accès internet.

Chez FAImaison nous tentons d'aider sur ce dernier point, parce que faciliter l'accès au réseau à tou·te·s nous semble fondamental.

Et sur ce coup-là, on a besoin de vous, Nantais·e·s…

L'idée est d'établir un pont wifi entre :

  1. d'un côté le Château du Tertre ;
  2. de l'autre un logement disposant d'une connexion internet (si possible avec un débit correct).

C'est ce deuxième point qui nous manque actuellement. Et c'est là que vous pouvez aider.

Photo panoramique vue depuis le chateau, et mini-carte de situation
Photo des bâtiments que l'on voit depuis le château, (cliquez pour naviguer/zoomer la photo et la carte)

Si vous voyez votre logement sur la photo (même si la distance est importante), vous avez gagné, vous pouvez contacter FAImaison et ainsi rendre un sérieux coup de main !

Sur l'aspect mise en œuvre, on sait faire et on dispose du matériel.

Mini foire aux questions : si je partage ma connexion…

Ça me coûte combien ?

Zéro. Le matériel nécessaire est fourni par l'association.

Il me faut beaucoup de débit ?

Toute connexion au dessus de 6 Mbit/s devrait permettre d'envisager un partage.

Il faut mettre une antenne chez moi, c'est compliqué ? Volumineux ? Dangereux ?

Les antennes que nous utilisons mesurent entre 20 et 30 centimètres, sont discrètes et légères. Elles doivent être fixées à l'extérieur : mât TV, balcon, ventouse sur une fenêtre… Les options ne manquent pas, Il n'est généralement nécessaire de percer aucun trou.

Les puissances d'émission utilisées sont les mêmes que pour le wifi domestique ; plus d'infos.

Me restera-t-il du débit ?

De manière surprenante, le fait de partager une connexion se ressent très peu en terme de confort. Des connexions sont ainsi mutualisées au sein de FAImaison par une dizaine de foyers sans problème. Si toutefois le débit restant s'avérait insuffisant, il reste possible de limiter techniquement le débit partagé.

Ça me met en danger, et si des choses illégales sont faites avec ma connexion ?

Tout le trafic internet du château est acheminé sur internet au travers d'un tunnel VPN et n’apparaîtra pas comme sortant par votre connexion. En termes techniques, le château aura sa propre adresse IP, distincte de la vôtre.

Voir aussi

Collectif d'occupation

Quelques articles connexes sur ce site